5 conseils pour réussir votre projet d'affichage dynamique

Dernière mise à jour : 24 août

L'affichage digital ou affichage numérique est aujourd'hui au cœur de tous les projets de communication en entreprise ou en commerce.

Il est important de connaitre certaines règles et pratiques afin d'obtenir le résultat souhaité et de pouvoir en tirer un maximum de bénéfices.

digital signage

1. Définition de l'objectif à atteindre

L'objectif n'est pas le même en fonction de votre domaine d'activité.

Pour une entreprise, il peut s'agir de moderniser son image, d'accueillir ses visiteurs avec de l'information personnalisée, ou d'améliorer sa communication interne.

Pour une école, la communication sur les écrans numériques peut être à destination des élèves, des enseignants, des visiteurs.

Dans une collectivité, l'affichage digital permettra d'informer le public ou de le faire patienter agréablement.

Dans un commerce, l'objectif peut être de dynamiser l'espace de vente, de valoriser la marque, d'attirer de nouveaux clients, de diffuser des promotions.



2. Choix des contenus d'affichage dynamique à diffuser

Le contenu est le point essentiel de votre projet car c'est ce que verra le public et qu'il retiendra. Il doit tout d'abord être d'une qualité graphique irréprochable, contenir des mouvements ou des effets (nous sommes sur de l'affichage dynamique), et doit refléter l'image de l'entreprise ou de l'enseigne.

Les séquences animées ne doivent pas être trop longues, en fonction des lieux de diffusion elles pourront varier de 7 à 15 secondes en moyenne.

Afin de garder l'attention du lecteur, les messages doivent être variés graphiquement et traiter de sujets différents. Par exemple, en communication interne, on va réaliser une séquence mêlant informations de l'entreprise et informations externes comme la météo, les actualités, l'horoscope, l'info trafic, ...



3. Choix de l'emplacement des écrans numériques

Pour que votre communication soit vue, il est primordial que les emplacements de vos écrans d'affichage soient bien choisis.

En règle générale, on choisit prioritairement les zones où les personnes sont en attente et n'ont rien d'autre à faire que de patienter. L'écran pourra alors leur rendre l'attente plus agréable, et vous en profiterez pour pousser vos messages stratégiques.

Une entreprise souhaitant communiquer avec ses visiteurs va choisir naturellement de mettre un écran ou un mur d'images à son accueil.

En communication interne, l'emplacement premier sera la salle de pause, mais en fonction de la configuration des locaux, les écrans pourront se trouver dans des zones de passages ou d'attente comme l'entrée de la cantine.

Dans un commerce, en fonction des objectifs, on choisira de mettre un écran dynamique en vitrine, derrière les caisses ou dans les corners de vente.



4. Choix des écrans dynamiques

Les écrans doivent être choisit en fonction du lieu d'implantation et de la distance de lisibilité souhaitée.

Pour un écran situé dans une vitrine, il faudra impérativement que celui-ci soit prévu à cet usage et posséder une très forte luminosité (2500 cd/m² au minimum).

La taille des écrans est choisit par rapport aux contraintes techniques de l'emplacement bien sûr mais surtout en fonction de la distance à partir de laquelle le message doit être lu.

A titre d'exemple, pour une lecture à 10 mètres, il faudra choisir une taille d'écran entre 49 et 55 pouces.

Ce n'est pas une règle exacte, car bien entendu, cela va également dépendre de la taille des caractères de votre message. Il faudra donc l'adapter pour que la lecture de votre message soit possible.

Enfin, pour que votre investissement soit pérenne, choisissez des moniteurs professionnels avec une garantie constructeur de 3 ou 5 ans. Ces écrans permettent un usage 16h/24 voire 24h/24.



5. Choix du logiciel d'affichage dynamique

Vous avez maintenant les bons écrans aux bons emplacements, il ne vous reste plus qu'à trouver le logiciel le mieux adapté à l'utilisation que vous allez en faire.

Coté architecture, pour ne pas être limité, tournez vous vers une solution pouvant fonctionner sur votre serveur (mode on-premise) ou sur un serveur SaaS.

Si vous souhaitez faire l'économie d'achat du player, choisissez un logiciel pouvant s'installer directement dans le SoC des écrans, de préférence sur une version non propriétaire pour ne pas s'enfermer chez un constructeur. La solution Android est un excellent choix.

L'accès au logiciel doit pouvoir se faire depuis un quelconque navigateur sans avoir besoin d'installer une partie sur votre ordinateur. Un accès depuis un périphérique mobile est un plus, surtout si vous avez besoin d'agir en mobilité.

L'interface doit être ergonomique et simple d'accès (user friendly). Les principales actions doivent être réalisées en un minimum de temps.

Coté création de contenus, privilégiez une solution proposant un outil de création d'animations avec une médiathèque proposant un grand choix de modèles thématiques. le gain de temps sera appréciable !


Si vous souhaitez plus d'information, n'hésitez pas à nous contacter.




9 vues0 commentaire